https://lqm.uqam.ca/fr/flux-billets.xml fr «Impact environnemental du livre au Québec : études, enjeux, pistes», un rapport pour aider l’écosystème du livre à revoir son empreinte carbone https://lqm.uqam.ca/fr/billet/impact-environnemental-du-livre-au-quebec-etudes-enjeux-pistes-un-rapport-pour-aider <span>«Impact environnemental du livre au Québec : études, enjeux, pistes», un rapport pour aider l’écosystème du livre à revoir son empreinte carbone</span> <span><span lang="" about="/fr/user/76" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">Marie-Ève Muller</span></span> <span>lun 22/04/2024 - 10:55</span> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/styles/image_billet/public/2024-04/Banniere%20impact%20environnemental_0.png?itok=PmtsKOMA" width="1140" height="370" alt="" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p><strong>« Impact environnemental du livre au Québec : études, enjeux, pistes », un rapport pour aider l’écosystème du livre à revoir son empreinte carbone</strong></p> <p>Québec, le 22 avril 2024 — En ce jour de la Terre 2024, l’équipe du Laboratoire Ex situ – Littérature québécoise mobile de l’Université Laval rend public le rapport « Impact environnemental du livre au Québec : études, enjeux, pistes ». L’urgence climatique actuelle pousse plusieurs industries à revoir leurs modes d’opération pour tendre vers des pratiques écologiquement plus responsables et durables. L’écosystème éditorial, au Québec comme ailleurs, n’y échappe pas. Le milieu se questionne sur les impacts environnementaux des diverses activités liées à la production du livre et cherche à améliorer les pratiques. Le professeur René Audet, spécialiste des questions éditoriales, et son équipe ont voulu offrir avec « Impact environnemental du livre au Québec : études, enjeux, pistes » une revue de la littérature existante sur les défis actuels et futurs entourant l’amélioration des pratiques de production d’un livre en termes d’empreinte environnementale. Afin de mieux arrimer ce document avec la réalité du Québec, des témoignages ont été récoltés auprès d’acteurs et d’actrices du milieu éditorial principalement québécois. Ces entrevues ont visé à mieux identifier le positionnement et les pistes de réflexion de ces personnes représentant divers volets de la production et de la distribution du livre. Finalement, le rapport met en lumière les recommandations colligées à travers les sources et les entretiens touchant autant des aspects techniques que plus fondamentaux. Vous pouvez consulter le rapport à cette adresse : <a href="https://ex-situ.info/projets/impact/">https://ex-situ.info/projets/impact/</a></p> <p> </p> <p><strong>À propos du projet « Littérature québécoise mobile » – </strong>Financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), le projet de recherche en partenariat « <a href="https://lqm.uqam.ca/">Littérature québécoise mobile</a> » est dirigé par Bertrand Gervais et son<a href="https://ex-situ.info/"> pôle à l’Université Laval</a> est placé sous la responsabilité de René Audet. Ce projet vise la mise en relation des divers agents du milieu littéraire en vue d’un approfondissement du savoir-faire et d’une prise en charge des outils numériques. </p> <p><strong>À propos du Laboratoire Ex situ –</strong> Le <a href="https://ex-situ.info/">Laboratoire Ex situ</a> est une unité de recherche et de services sous la direction de René Audet, professeur titulaire en littérature contemporaine et culture numérique à l’Université Laval. Il a pour principal mandat la recherche et l’expérimentation de moyens de diffusion en sciences humaines, notamment en édition numérique, en plus d’accompagner et de soutenir la recherche en études littéraires, dans le champ de la littérature contemporaine et des études québécoises.</p> <p> </p> <p><strong>Renseignements </strong></p> <p>Marie-Ève Muller, coordonnatrice Littérature québécoise mobile (pôle Québec)<br /> lqm.quebec@gmail.com, 418 717-6061</p> <p> </p> </div> <div class="field field--name-field-date-billet field--type-datetime field--label-inline"> <div class="field--label">Date de publication</div> <div class="field--item"><time datetime="2024-04-22T12:00:00Z">2024-04-22</time> </div> </div> <div class="field field--name-field-lien field--type-link field--label-inline"> <div class="field--label">URL</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="https://ex-situ.info/projets/impact/">https://ex-situ.info/projets/impact/</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-membre-equipe-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Membre(s) de l&#039;équipe lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/rene-audet" hreflang="fr">René Audet</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/marie-eve-muller" hreflang="fr">Marie-Ève Muller</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/juliette-bernatchez" hreflang="fr">Juliette Bernatchez</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/maelle-morin" hreflang="fr">Maëlle Morin</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/irma-bouchard" hreflang="fr">Irma Bouchard</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/thomas-crete-varty" hreflang="fr">Thomas Crête-Varty</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/frederique-veilleux-patry" hreflang="fr">Frédérique Veilleux-Patry</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/oceane-roberge" hreflang="fr">Océane Roberge</a></div> </div> </div> Mon, 22 Apr 2024 14:55:02 +0000 Marie-Ève Muller 646 at https://lqm.uqam.ca Répertorier les pratiques littéraires numériques au Québec : le Catalogue des œuvres littéraires numériques (COLiN) https://lqm.uqam.ca/fr/billet/repertorier-les-pratiques-litteraires-numeriques-au-quebec-le-catalogue-des-oeuvres <span>Répertorier les pratiques littéraires numériques au Québec : le Catalogue des œuvres littéraires numériques (COLiN) </span> <div class="field field--name-field-auteur field--type-string field--label-inline"> <div class="field--label">Auteur</div> <div class="field--items"> <div class="field--item">Benjamin Arteau-Leclerc</div> <div class="field--item">Alicia Chabot</div> <div class="field--item">René Audet</div> </div> </div> <span><span lang="" about="/fr/user/76" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">Marie-Ève Muller</span></span> <span>Jeu 12/01/2023 - 09:37</span> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/styles/image_billet/public/2023-01/banniere%20site%20uqam_0.png?itok=Kk3KZL7B" width="1140" height="370" alt="Logo Catalogue des œuvres littéraires numériques" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p>Sous-projet du grand chantier <a href="https://ex-situ.info/projets/patrimoine-litteraire-numerique-pline/">PLiNE</a> (Patrimoine littéraire numérique) du projet Littérature québécoise mobile, financé par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), le <a href="https://colin.ex-situ.info/s/colin/page/accueil">Catalogue des œuvres littéraires numériques (COLiN)</a> recense les œuvres littéraires numériques québécoises dans le but de dresser un portrait du développement des pratiques artistiques littéraires et numériques au Québec, de <a href="https://colin.ex-situ.info/s/colin/item/2223">La machine à écrire</a> (1964) de Jean A. Baudot jusqu’à aujourd’hui. Ce dépouillement, dans un premier temps, répond au désir de combler le manque de documentation concernant le développement des pratiques numériques au Québec et, dans un deuxième temps, rend possible l’analyse des grandes tendances liées à l’investissement de ce médium par les écrivain·es. </p> <p>En réunissant le plus d’informations possible sur les œuvres numériques québécoises à travers le temps, le projet COLiN permet de documenter la transition et l’évolution de la pratique. Élaborer une perspective historique de ces pratiques en arts littéraires ayant une forte dimension numérique rejoint d’ailleurs l’un des principaux objectifs de Littérature québécoise mobile. Une telle histoire reste impossible sans l’établissement du corpus, l’identification de grandes tendances et la compréhension du contexte culturel aussi bien qu’institutionnel. </p> <h2>Les grandes étapes du chantier</h2> <p>Vouloir retracer les œuvres littéraires numériques ayant existé suppose un travail d’investigation assez important. Les livres édités, eux, sont indexés par leur code ISBN, sont stockés dans des bibliothèques et font généralement l’objet d’un dépôt légal – ces caractéristiques et procédures instituées facilitent largement leur repérage. Les œuvres numériques, au contraire, n’ont pas d’identifiant unique, ne sont pas systématiquement prises en charge par une instance de mémoire et recourent à divers supports et formats matériels (disquettes, CD-ROM, sites web, applications téléchargeables...) qui les font circuler selon des modalités très variées. C’est dire à quel point elles peuvent vite devenir invisibles en l’absence d’un discours promotionnel ou de référencements stables – sans compter la disparition éventuelle du fichier de référence (le fichier téléchargeable ou le site consultable) si l’instance de diffusion ne maintient plus sa disponibilité en ligne.</p> <p>Pas de portes d’entrée sur ce (ces ?) corpus, pas de répertoires pré-existants, pas de garants de mémoire : établir le corpus des œuvres littéraires numériques au Québec est un véritable travail d’investigation. Plusieurs stratégies ont été testées. D’une part, il a fallu procéder à  l’identification des acteur·ices et organismes du milieu littéraire et culturel présents dans le secteur du développement informatique et sur le web ; d’autre part, notre équipe a procédé au dépouillement de différentes sources de la presse et de périodiques, en plus d’écumer des catalogues de bibliothèques nationales à la recherche d’œuvres, d’auteur·ices et de collectifs susceptibles d’intégrer notre corpus.</p> <p>Parfois, de petits répertoires (contemporains ou plus anciens) publiés sur des sites web permettaient de profiter du geste de curation opéré par différentes personnes à travers le temps et d’ainsi repérer des œuvres autrement non indexées. Les membres de l’équipe ont aussi pu puiser dans les archives d’organismes littéraires et culturels afin de dénicher des œuvres qui pouvaient être en phase avec l’objectif du projet. Cette recherche nous a permis de constituer une banque d'œuvres qui restera sûrement toujours en élaboration, en raison des zones tant multiples qu’obscures que cet inventaire doit couvrir.</p> <p>Afin d’intégrer le catalogue, les œuvres trouvées, qui mobilisent étroitement le numérique dans leur création, doivent avoir une forte dimension littéraire. Au moins un des membres ou des organismes associés à la création de l'œuvre doit être originaire du Québec ou s’y être établi, du moins temporairement. Même si la majorité du corpus est de langue française, des œuvres dans d'autres langues peuvent y figurer ; celles qui ont été créées pendant un court séjour au Québec par un·e artiste étranger·ère n’ont pas été retenues. Toutes les œuvres répondant à ces critères ont par la suite fait l’objet de fiches décrivant les grandes lignes de leur création, de leur fonctionnement et de leur propos (et de leur réception éventuelle, même si souvent rarissime).</p> <h2>Décrire et référencer les œuvres numériques </h2> <p>En amont de ce projet, les équipes de la Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques, du Laboratoire NT2 et de Littérature québécoise mobile – pôle Québec ont créé le VODOLIN, un<a href="https://ex-situ.info/2022/10/un-vocabulaire-descriptif-pour-les-oeuvres-litteraires-numeriques-2/?fbclid=IwAR00WFIAIn7_rIazjz7uElAd2xY9ISL_KLAtd-UK1pePFv8ipXxx8cGdfHk"> vocabulaire</a> partagé servant à décrire les différentes pratiques littéraires et les œuvres numériques qui y sont associées. Le format, les genres et formes littéraires, les modalités procédurales, la nature de l’objet, le principe d'organisation, le support et la technique employés : ces différents aspects descriptifs ont fait l’objet de réflexions menées sur plusieurs mois, suppposant discussions et reformulations. Cet effort collectif a mené à l’établissement d’une typologie descriptive à la fois suffisamment précise pour être opératoire, mais également assez souple pour englober la variété et l’hybridité des pratiques numériques existantes et potentiellement à venir. En élaboration depuis l’automne 2021, cet outil continue d’être source d’échanges lorsque de nouvelles œuvres atypiques ou limitrophes sont découvertes. Effectivement, il arrive que les frontières entre les pratiques artistiques s'effacent en contexte numérique. Les arts et les médiums sont en mouvance, donnant naissance à des œuvres inédites qui fragilisent la définition de ce qui constitue la « littérature ». Qu’est-ce qui définit le jeu vidéo littéraire ? Comment départager la vidéopoésie du court-métrage cinématographique ? Comment distinguer une entrée de blogue d’un récit fragmentaire autofictionnel ? Toutes ces questions occupent l’équipe chargée de sélectionner les œuvres du corpus et de les décrire de façon opératoire. Il convient de s’adapter à la réalité des pratiques et d’ajuster en conséquence le vocabulaire ou d’y ajouter des entrées, lorsque nécessaire.</p> <p>Les œuvres font l’objet de fiches descriptives qui sont compilées dans le logiciel de gestion de collections numériques <a href="https://omeka.org/s/">OmekaS</a>, logiciel libre (« open source ») sélectionné pour sa flexibilité et son accessibilité. Par ailleurs, un module lui permet d’être interopérable avec Opentheso, le gestionnaire de thésaurus hébergeant notre <a href="https://opentheso.huma-num.fr/opentheso/?idt=th267">vocabulaire VODOLIN</a> au cœur de notre démarche. Diverses fonctionnalités d’affichage sont possibles à partir d’Omeka : création de sous-collections, outil de ligne du temps ou encore affichage externe du contenu par l’API du logiciel. Le travail de recensement et de rayonnement de ces œuvres ne s’arrête toutefois pas à l’élaboration d’une base de données publique sur OmekaS.</p> <p>Rappelons la singularité de ce corpus : ces œuvres ne sont que rarement référencées. Du point de vue des index, répertoires ou autres ressources de ce type, elles n’existent pas. C’est pourquoi nous avons décidé de contribuer à leur existence en leur offrant un référent unique. Plutôt que de créer un nouveau référentiel à maintenir et supporter, nous avons opté pour une base publique et ouverte. Ainsi, pour chacun·e des créateur·ices, des œuvres et des organismes, une entrée Wikidata a été créée, ce qui leur attribue un identifiant unique contribuant à renforcer la visibilité et la légitimité accordées à ce corpus. Autre objectif: nous voulions nous assurer que chaque projet dans les différentes universités puisse référer aux œuvres grâce à un identifiant pérenne et commun, en l’absence d’autres modes d’indexation de ces œuvres qui échappent notamment au dépôt légal ; c’est pourquoi les fiches sur OmekaS reprennent cet identifiant, de façon cohérente avec la base Wikidata. Une première « <a href="https://lqm.uqam.ca/fr/billet/journee-wikidata-quelques-heures-lombre-pour-mettre-en-lumiere-les-oeuvres-litteraires#:~:text=%C3%80%20propos-,Journ%C3%A9e%20Wikidata%20%3A%20quelques%20heures%20%C3%A0%20l%27ombre%20pour%20mettre%20en,%C5%93uvres%20litt%C3%A9raires%20num%C3%A9riques%20du%20Qu%C3%A9bec&amp;text=Alors%20que%20le%20soleil%20brillait,tenait%20une%20%C2%AB%20Corv%C3%A9e%20Wikidata%20%C2%BB.">Journée Wikidata</a> » s’est déjà tenue au printemps 2022 et, par le travail conjoint d’une quinzaine de personnes, 646 fiches et quelques milliers de déclarations ont été créées en 8 heures. Ce projet a ainsi permis de renforcer la présence des œuvres québécoises sur la base de données centrale au projet Wikimédia, augmentant leur chance d’être reconnues et représentées, par exemple, sur l’encyclopédie collaborative Wikipédia. </p> <h2>Conserver une trace des œuvres numériques québécoises </h2> <p>À travers ce chantier de dépouillement et de mise en valeur des pratiques artistiques québécoises sur le Web, l’équipe est parvenue à remonter aux débuts des usages du numérique et à commencer à dresser un portrait assez représentatif des grands jalons de l’histoire littéraire numérique au Québec. Le fait de remonter à la période voyant naître l’informatique personnelle vise entre autres à saluer l’originalité et l’inventivité dont ont fait preuve les piliers du numérique québécois, notamment dans leurs explorations des possibilités liées au support. Ce corpus se révéla toutefois, à de nombreuses reprises, difficile d’accès : les sites, depuis longtemps abandonnés, sont considérablement moins bien référencés ou n’existent simplement plus, alors que certaines fonctionnalités, essentielles à la lecture des œuvres, sont désormais inutilisables. La fin d’Adobe Flash en 2020, par exemple, a grandement complexifié la consultation des œuvres numériques. Heureusement, certaines initiatives comme la<a href="https://archive.org/web/"> Wayback Machine</a> d’Internet Archive ou encore<a href="https://ruffle.rs/"> Ruffle</a>, un émulateur Flash, permettent de pallier, même partiellement, ces difficultés.</p> <p>Malgré ces outils, certaines œuvres se sont évanouies parce que leur disparition précède 1996, année de début des captures par la Wayback Machine, ou encore parce que leurs nombreux déménagements d’un serveur à un autre et le manque de suivi de la part des services d’hébergement ou de l’artiste même ont brouillé les pistes. Plusieurs d’entre elles demeurent inachevées, avec parfois des promesses explicites – mais non respectées – de publications imminentes, tenues il y a plus d'une ou deux décennies. Le développement de ces pratiques littéraires reste donc assez difficile à étudier compte tenu du caractère mouvant de ce corpus, mais aussi en raison des divers problèmes liés à l’obsolescence des techniques utilisées. Le COLiN permet ainsi de conserver une trace et un aperçu de ces œuvres.</p> <h2>Esquisser le portrait d’un écosystème créatif</h2> <p>En s’intéressant aux œuvres qui constituent le paysage littéraire numérique québécois, il convient aussi de s’interroger sur les acteurs et actrices qui ont alimenté cet espace culturel. D’auteur·ices établi·es aux écrivain·es amateurs, en passant par les figures anonymes ou cachées derrière un pseudonyme, le web a permis la cohabitation d’une multitude de pratiques distinctes. Certain·es profitent de la liberté que leur permet le Web pour faire de leur page personnelle un laboratoire de publications et pour partager des textes anonymement, sous pseudonyme ou simplement signé de leur prénom. D’autres, au contraire, l’utilisent pour étoffer leur pratique ou encore comme vitrine de publication afin de se tailler une place en tant que webmestre et artiste du numérique. Par le biais de blogolistes ou des réseaux sociaux fréquentées, iels s’inscrivent alors dans un réseau de lecteur.ices et de créateur.ices.  La disparité des pratiques artistiques présentes sur le Web et les difficultés liées à l'accessibilité de certaines œuvres confirment donc l’importance d’accorder davantage de visibilité à ce corpus constamment menacé de disparition, pouvant être décrit par un vocabulaire à la fois englobant et précis afin de bien caractériser les œuvres. L’ouverture publique du <a href="https://colin.ex-situ.info/s/colin/page/accueil">COLiN, notre Catalogue des œuvres littéraires numériques</a>, permet de découvrir actuellement plus de 400 œuvres. Si le COLiN est maintenant accessible, cela ne signifie pas pour autant que notre travail est terminé. Le chantier sera en perpétuelle construction : de nouvelles œuvres littéraires naissent chaque jour et d’autres, plus anciennes, restent à dénicher.</p> </div> <div class="field field--name-field-lien field--type-link field--label-inline"> <div class="field--label">URL</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="https://colin.ex-situ.info/s/colin/">Visitez le Catalogue des œuvres littéraires numériques (COLiN)</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-chantier-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Chantier(s) lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/projet/patrimoine-litteraire-numerique-pline" hreflang="fr">Patrimoine littéraire numérique (PLiNe)</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/projet/microhistoire-des-pratiques-litteraires-en-contexte-numerique" hreflang="fr">Microhistoire des pratiques littéraires en contexte numérique</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/projet/catalogue-des-oeuvres-litteraires-numeriques-du-quebec-colin" hreflang="fr">Catalogue des œuvres littéraires numériques du Québec (COLiN)</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-membre-equipe-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Membre(s) de l&#039;équipe lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/rene-audet" hreflang="fr">René Audet</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/melodie-simard-houde" hreflang="fr">Mélodie Simard-Houde</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/benjamin-arteau-leclerc" hreflang="fr">Benjamin Arteau-Leclerc</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/alicia-chabot" hreflang="fr">Alicia Chabot</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/aude-meunier-rochon" hreflang="fr">Aude Meunier-Rochon</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/claudie-letourneau" hreflang="fr">Claudie Létourneau</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/irma-bouchard" hreflang="fr">Irma Bouchard</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/charles-antoine-fugere" hreflang="fr">Charles-Antoine Fugère</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/charlotte-biron" hreflang="fr">Charlotte Biron</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/marie-eve-muller" hreflang="fr">Marie-Ève Muller</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/oceane-roberge" hreflang="fr">Océane Roberge</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/william-pepin" hreflang="fr">William Pépin</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/thomas-crete-varty" hreflang="fr">Thomas Crête-Varty</a></div> </div> </div> Thu, 12 Jan 2023 14:37:40 +0000 Marie-Ève Muller 496 at https://lqm.uqam.ca Un vocabulaire descriptif pour les œuvres littéraires numériques https://lqm.uqam.ca/fr/billet/un-vocabulaire-descriptif-pour-les-oeuvres-litteraires-numeriques <span>Un vocabulaire descriptif pour les œuvres littéraires numériques</span> <div class="field field--name-field-auteur field--type-string field--label-inline"> <div class="field--label">Auteur</div> <div class="field--items"> <div class="field--item">René Audet</div> </div> </div> <span><span lang="" about="/fr/user/76" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">Marie-Ève Muller</span></span> <span>mer 26/10/2022 - 10:47</span> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/styles/image_billet/public/2022-10/Opentheso%20VODOLIN.png?itok=Bkxya7MW" width="1140" height="370" alt="Interface du thésaurus sur Opentheso" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><h2><b id="docs-internal-guid-ad0ab4d3-7fff-319e-0d6e-8d091eed5885">Nommer, décrire</b></h2> <p>Chaque discipline artistique doit se donner les moyens de décrire et de saisir les œuvres qui s’y développent. Le défi que cette tâche représente est variable, selon l’historicité des pratiques et l’ampleur de celles-ci, le degré de variation dans la nature et les formes de ces œuvres, ainsi que les circonstances qui les voient naître et circuler.</p> <p>C’est dire à quel point des œuvres récentes, complexes (sémiotiquement) et ancrées dans des réalités nouvelles comme le sont les œuvres numériques, en particulier les œuvres littéraires numériques, rehaussent ce défi critique. Comment nommer ces pratiques, comment les décrire avec justesse, sans négliger pour autant la précision des composantes et déterminants qui en donnent la couleur ?</p> <p>Depuis les débuts de la convergence de la littérature et de la technologie, avec l’aide des créatrices et des créateurs mêmes, des appellations ont été identifiées ou créées pour tenter de nommer les œuvres, de les classer. La portée immédiate de ces initiatives était patente, mais elle reste limitée.</p> <figure role="group" class="align-center"> <img alt="Page d'accueil de l'Electronic Literature Collection 1, avec les images de chaque œuvre. " data-entity-type="file" data-entity-uuid="d47abe91-ecac-4b3d-863f-2b12b2a5edb2" src="/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/inline-images/ELO%20collection%201.png" /> <figcaption>L'Electronic Literature Collection permet de regrouper des œuvres de diverses origines et de les décrire. Les fiches ne contenaient à la base qu'une description. </figcaption> </figure> <p>Avec les projets de repérage et d’inventaire des œuvres (des projets de recherche),  s’est imposée la nécessité d’aller plus avant dans un raffinement de ces nomenclatures. La diversité des technologies impliquées, des modalités artistiques et techniques, des visages offerts par les œuvres a rapidement obligé à déployer un éventail critique plus étoffé. Comment différencier ces œuvres ? Comment effectuer des recherches ciblées tout en ne réduisant pas chacune d’elles à leur singularité ?</p> <h2>Proposer des nomenclatures descriptives</h2> <p>La mise en place d’un <a href="https://nt2.uqam.ca/fr/search/site/?f%5B0%5D=type%3Arepertoire&amp;retain-filters=1">répertoire d’œuvres d’arts et de littérature hypermédiatiques</a> au <a href="https://nt2.uqam.ca/">Laboratoire NT2</a> de l’UQAM vers 2005 a immédiatement soulevé ces questions, ouvrant à un premier travail de <a href="https://nt2.uqam.ca/fr/outils">nomenclature descriptive</a> des œuvres hypermédiatiques. Éprouvé à travers les années, ce vocabulaire a su démontrer son utilité, tout en révélant certains angles morts.</p> <figure role="group" class="align-center"> <img alt="Page d'accueil du répertoire du NT2" data-entity-type="file" data-entity-uuid="d99334f8-ea80-4a4c-82f0-6d166cf2d9f9" src="/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/inline-images/Repertoire%20NT2.png" /> <figcaption>Le vocabulaire descriptif du NT2 apparaît dans la colonne de gauche. </figcaption> </figure> <p>À la faveur du projet de recherche en partenariat <a href="https://lqm.uqam.ca/">Littérature québécoise mobile</a> (CRSH, 2019-2024), plusieurs chantiers des cochercheurs (dont l’équipe du NT2) ont réactivé le besoin de vocabulaires précis et spécialisés pour décrire les œuvres numériques. Des angles d’approche distincts, des besoins spécifiques, des corpus légèrement cadrés différemment ont conduit à réinterroger la proposition initiale du NT2. La mise à l’épreuve et le travail d’ajustement autant que de bonification ont conduit à une nouvelle mouture de ce vocabulaire, récemment rendu disponible.</p> <h2 dir="ltr">Le vocabulaire descriptif des œuvres littéraires numériques (VODOLIN)</h2> <p>L’objectif du vocabulaire est d’offrir un quadrillage terminologique pour décrire sous différents angles des œuvres littéraires numériques. Ce n’est pas un inventaire générique : ne s’y trouvent pas des étiquettes permettant de classer des œuvres, mais plutôt de les décrire. C’est que la production littéraire numérique tend à refuser les affiliations génériques et à forcer l’invention de formes nouvelles : le seul recours à une catégorisation générique rencontre très rapidement ses limites.</p> <p>La sérialisation des dimensions et volets descriptibles des œuvres numériques a permis d’établir sept pôles (sept points d’entrée) structurant la description critique.</p> <p><b>Format :</b> Quels sont les types de média (apparents) de l’œuvre ? Comment l’œuvre se présente-t-elle au spectateur, à la spectatrice ? Au lecteur, à la lectrice ? Le format indique quel type de média est utilisé dans l’œuvre : texte, image, etc. Puis, quand l’information est disponible, le format de fichier informatique utilisé.</p> <p><b>Genres et formes littéraires :</b> À quelle catégorie littéraire ou discursive renvoie l’œuvre ? Situé à mi-chemin entre l’ensemble de la littérature et l’œuvre spécifique, le genre est un outil de classement des documents présentant des caractéristiques et des sujets communs.</p> <p dir="ltr"><b>Modalité procédurale :</b> Par quels moyens interagit-on avec l’œuvre (selon le point de vue de la lectrice, du lecteur ? La catégorie modalité procédurale exprime comment il, elle interagit avec l’œuvre elle-même pour y avoir accès et pour la parcourir.</p> <p dir="ltr"><b>Nature de l’objet :</b> Quelle est la nature du projet artistique/de l’œuvre ? La nature renvoie à la forme que prend l’œuvre entière, ce qui caractérise sa dynamique propre.</p> <p dir="ltr"><b>Principe d’organisation :</b> Quels principes ont guidé l’élaboration de l’œuvre ? Le principe d’organisation indique le type d’organisation architecturale de l’œuvre.</p> <p dir="ltr"><b>Support :</b> Sur quel(s) support(s) matériel(s) peut-on accéder à l’œuvre ? Le support de lecture est l’objet physique (ex. cellulaire, console de jeu…) sur lequel l’œuvre est parcourue.</p> <p dir="ltr"><b>Technique :</b> Quel outil a été utilisé pour produire l’œuvre ? La technique décrit les outils utilisés pour réaliser l’œuvre, pour produire les fichiers qui la composent.</p> <p dir="ltr">Chaque point d’entrée offre une liste de possibilités établies, parfois de façon hiérarchique pour aller identifier la caractéristique précise qui éclairera la nature de l’œuvre.</p> <figure role="group" class="align-center"> <img alt="Interface d'Opentheso" data-entity-type="file" data-entity-uuid="b782f2cd-4acb-4431-ba9e-1d9cff0ff9ed" src="/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/inline-images/Opentheso%20VODOLIN.png" /> <figcaption>Aperçu du thésaurus sur le site d'Opentheso.</figcaption> </figure> <h2>Ouvrir le modèle pour la collaboration</h2> <p>Si, déjà, ce vocabulaire est partagé entre différents chantiers du projet LQM, il importait de pouvoir rendre accessible ce travail collégial, pour qu’il soit utile à la communauté scientifique. C’est pourquoi le Vodolin a été intégré à l’outil de thésaurus <a href="https://opentheso.huma-num.fr/">OpenTheso</a>, hébergé par la TGIR <a href="https://www.huma-num.fr/">Huma-num</a> (France). De cette façon, chaque notion possède son identifiant stable au sein de cette architecture de données liées pouvant être mobilisées par l’<a href="https://opentheso.hypotheses.org/50">API d’OpenTheso</a>. Deux projets de LQM incorporent déjà le Vodolin par l’API d’OpenTheso : le <a href="https://colin.ex-situ.info/s/colin/page/accueil">Catalogue des œuvres littéraires numériques québécoises (COLiN) </a>du chantier <a href="https://lqm.uqam.ca/fr/projet/patrimoine-litteraire-numerique-pline">PLiNE</a> et le <a href="https://repertoire.ecrituresnumeriques.ca/s/repertoire/page/accueil">Répertoire des écritures numériques</a> de la CRCÉN (tous deux utilisant le logiciel <a href="https://omeka.org/s/">Omeka S</a>). Le VODOLIN peut être consulté sur <a href="https://opentheso.huma-num.fr/opentheso/?idt=th267">OpenTheso</a>.</p> <p><em>Le vocabulaire descriptif des œuvres littéraires numériques a été élaboré conjointement par l’équipe du <a href="http://nt2.uqam.ca/">laboratoire NT2</a> (UQAM), l’équipe du pôle Québec du projet LQM (<a href="https://ex-situ.info/a-propos/">Laboratoire Ex situ</a>, Université Laval) et l’équipe de la <a href="https://ecrituresnumeriques.ca/">Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques</a> (Université de Montréal). Nous remercions l’excellent travail des auxiliaires <a href="https://lqm.uqam.ca/fr/membre/thomas-crete-varty">Thomas Crête-Varty</a> et <a href="https://lqm.uqam.ca/fr/membre/pierre-gabriel-dumoulin">Pierre Gabriel Dumoulin</a>, des coordonnateur·ices <a href="https://lqm.uqam.ca/fr/membre/benoit-bordeleau">Benoit Bordeleau</a> (LQM), <a href="https://lqm.uqam.ca/fr/membre/emmanuelle-lescouet">Emmanuelle Lescouet</a> (Chaire des écritures numériques) et <a href="https://lqm.uqam.ca/fr/membre/marie-eve-muller">Marie-Ève Muller</a> (LQM-pôle Québec). Pour toute question ou suggestion, contacter Marie-Ève Muller : <a href="mailto:lqm.quebec@gmail.com">lqm.quebec@gmail.com</a>.</em></p> <p> </p> <p> </p> </div> <div class="field field--name-field-date-billet field--type-datetime field--label-inline"> <div class="field--label">Date de publication</div> <div class="field--item"><time datetime="2022-10-26T12:00:00Z">2022-10-26</time> </div> </div> <div class="field field--name-field-chantier-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Chantier(s) lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/projet/patrimoine-litteraire-numerique-pline" hreflang="fr">Patrimoine littéraire numérique (PLiNe)</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/projet/microhistoire-des-pratiques-litteraires-en-contexte-numerique" hreflang="fr">Microhistoire des pratiques littéraires en contexte numérique</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/projet/repertoire-des-ecrivaines-numeriques" hreflang="fr">Répertoire des écrivain·e·s numériques</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-membre-equipe-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Membre(s) de l&#039;équipe lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/bertrand-gervais" hreflang="fr">Bertrand Gervais</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/rene-audet" hreflang="fr">René Audet</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/marcello-vitali-rosati" hreflang="fr">Marcello Vitali Rosati</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/benoit-bordeleau" hreflang="fr">Benoit Bordeleau</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/marie-eve-muller" hreflang="fr">Marie-Ève Muller</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/emmanuelle-lescouet" hreflang="fr">Emmanuelle Lescouet</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/pierre-gabriel-dumoulin" hreflang="fr">Pierre Gabriel Dumoulin</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/thomas-crete-varty" hreflang="fr">Thomas Crête-Varty</a></div> </div> </div> Wed, 26 Oct 2022 14:47:00 +0000 Marie-Ève Muller 468 at https://lqm.uqam.ca Journée Wikidata : quelques heures à l’ombre pour mettre en lumière les œuvres littéraires numériques du Québec https://lqm.uqam.ca/fr/billet/journee-wikidata-quelques-heures-lombre-pour-mettre-en-lumiere-les-oeuvres-litteraires <span>Journée Wikidata : quelques heures à l’ombre pour mettre en lumière les œuvres littéraires numériques du Québec </span> <div class="field field--name-field-auteur field--type-string field--label-inline"> <div class="field--label">Auteur</div> <div class="field--items"> <div class="field--item">Benjamin Arteau-Leclerc</div> </div> </div> <span><span lang="" about="/fr/user/76" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">Marie-Ève Muller</span></span> <span>ven 10/06/2022 - 15:04</span> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/styles/image_billet/public/2022-06/corvee%20wikidata%202022%20-%20lqm%20uqam.jpeg?itok=gqvazb7U" width="1140" height="370" alt="L&#039;équipe est au travail" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p>Alors que le soleil brillait le 11 mai dernier, dans un local du troisième étage du pavillon Louis-Jacques-Casault à l’Université Laval se tenait une « Corvée Wikidata ». Cette initiative regroupait les membres du pôle Québec et cinq membres du pôle Montréal de Littérature québécoise mobile. Une promesse de pizzas sur l’heure du dîner, des litres de café sur une table non loin avec des fruits et des viennoiseries, des autocollants conçus spécialement pour l’occasion afin d’afficher notre contribution à cette journée: nous étions d’attaque pour accomplir une tâche minutieuse, intense, mais ô combien importante pour améliorer la découvrabilité et la présence des acteurs et des actrices numériques du milieu littéraire québécois, soit la création de fiches sur Wikidata.</p> <h2>Une corvée pour l'histoire</h2> <p>Le projet Littérature québécoise mobile a parmi ses projets l’établissement d’une <a href="https://lqm.uqam.ca/fr/projet/patrimoine-litteraire-numerique-pline">histoire des pratiques littéraires numériques au Québec</a>. La première étape consiste à établir le corpus associé à ce secteur culturel par diverses investigations, s’intéressant autant au passé qu’à la période actuelle, permettant d’identifier quelles œuvres lui sont rattachées. Une première phase de ce travail a été accomplie entre 2019 et 2022, rassemblant un corpus de plus de 250 œuvres. Toutefois, ces œuvres sont difficiles à retracer, leur existence n’étant pas attestée (par le dépôt légal, par un identifiant stable comme un ISBN ou par des répertoires gérés par l’industrie comme au cinéma). Nous avons voulu associer des identifiants à ces œuvres pour faciliter leur référencement et leur désignation. Après la mise à l’épreuve de quelques hypothèses, nous nous sommes tournés vers Wikidata, qui attribue un identifiant unique à chaque élément que cette banque de données répertorie.</p> <p>L’écosystème Wikimedia (qui comprend notamment l’encyclopédie libre Wikipédia, la médiathèque Wikimedia Commons et la base de connaissances Wikidata) contribue directement au référencement des entités dans les moteurs de recherche par l’établissement d’une constellation de données liées. En recourant à Wikidata, nous poursuivions l’objectif d’offrir une meilleure visibilité aux œuvres littéraires numériques québécoises ainsi qu’à leurs créateurs et créatrices, autant en nous assurant de l’exactitude des informations présentes sur le web qu’en encourageant la simple circulation de ces mêmes informations. </p> <p>Le fonctionnement de la base de connaissances Wikidata repose sur un haut degré d’organisation. Un peu à la manière des poupées russes, chaque élément (les objets de la connaissance humaine : des événements, des personnes, des phénomènes, des concepts, etc.) cache des déclarations (les propriétés qui décrivent ces éléments : une date, une nature, un métier, une fonction, une catégorie, etc.), elles-mêmes colligeant des concepts construits grâce à d’autres déclarations, qui mènent à d’autres déclarations, et ainsi de suite. C’est une toile d’éléments qui se déterminent les uns les autres.</p> <h2>Préparer les données avant de les importer</h2> <p>Pour mener à bien cette entreprise, il fallait, conceptuellement, agir de façon ordonnée : d’abord créer les entrées des personnes (écrivain.es, artistes, producteur.ices, etc.) et des organisations (maisons d’édition, collectifs artistiques, studios de production, etc.), pour ensuite créer les œuvres et les associer à ces agents. Il fallait cependant, du point de vue des données, préparer en amont l’ensemble des informations – à colliger, à ordonner, à mettre au protocole. À ce titre, tout au long de l’été 2021, des auxiliaires du pôle Québec ont intégré les informations provenant de la base de données Patrimoine littéraire numérique du Québec dans un Google Sheets préparé par Antoine Beaubien et Jean-Robert Bisaillon, consultants en découvrabilité. Le tableau regroupait et classait ainsi toutes les informations destinées à devenir des déclarations. Puis, en vue de cette journée de corvée, un procédurier a été rédigé par la coordonnatrice du pôle Québec, Marie-Ève Muller, avec le soutien de Pierre Choffet, spécialiste de Wikidata, et du chercheur René Audet. Avec ces deux documents en notre possession, le travail se limitait principalement à une intégration mécanique des données. Il suffisait d’entrer manuellement, une à une, ces informations dans la base de connaissances Wikidata pour créer les fiches.</p> <p>Si nous avons évidemment rencontré quelques difficultés momentanées et quelques cas particulièrement casse-têtes qui ont nécessité un remue-méninges collectif, le défi a néanmoins été surmonté. En quelques heures, 262 personnes, 108 organisations et 276 œuvres ont été répertoriées dans Wikidata, pour un total de 646 fiches et quelques milliers de déclarations créées.</p> <p>Le travail pourra se poursuivre par petites séances d’ajouts au fur et à mesure que le corpus prendra de l’ampleur. De cette façon, les œuvres littéraires numériques du Québec gagnent en visibilité et en reconnaissance, s’inscrivant dans le <a href="https://www.wikidata.org/wiki/Q111835637">patrimoine commun</a> que constitue la constellation de données Wikidata.</p> <p>Pour obtenir un aperçu des œuvres répertoriées lors de cette journée, <a href="https://www.wikidata.org/wiki/Special:WhatLinksHere/Q111835637">cliquez ici</a>.</p> <p><img alt="autocollant fait pour la journée" data-entity-type="file" data-entity-uuid="c644ca57-3b2e-4174-97c2-2bcdfc1820b3" height="168" src="/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/inline-images/autocollant-2%20-web.jpeg" width="168" /><img alt="autocollant fait pour la journée avec visuel du style msn messenger" data-entity-type="file" data-entity-uuid="fda3aecc-7222-4ec5-b137-9229e565296c" height="166" src="/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/inline-images/autocollant-1%20-%20web.jpeg" width="166" /><img alt="autocollant fait pour la journée" data-entity-type="file" data-entity-uuid="7e9fed32-3f3d-4003-90e6-4911eafd1f90" height="169" src="/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/inline-images/autocollant-3%20-%20web.jpg" width="169" /></p> </div> <div class="field field--name-field-date-billet field--type-datetime field--label-inline"> <div class="field--label">Date de publication</div> <div class="field--item"><time datetime="2022-06-13T12:00:00Z">2022-06-13</time> </div> </div> <div class="field field--name-field-chantier-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Chantier(s) lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/projet/patrimoine-litteraire-numerique-pline" hreflang="fr">Patrimoine littéraire numérique (PLiNe)</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/projet/microhistoire-des-pratiques-litteraires-en-contexte-numerique" hreflang="fr">Microhistoire des pratiques littéraires en contexte numérique</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/projet/romans-web-des-annees-1990" hreflang="fr">Romans web des années 1990</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-membre-equipe-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Membre(s) de l&#039;équipe lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/benjamin-arteau-leclerc" hreflang="fr">Benjamin Arteau-Leclerc</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/rene-audet" hreflang="fr">René Audet</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/marie-eve-muller" hreflang="fr">Marie-Ève Muller</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/sarah-grenier-millette" hreflang="fr">Sarah Grenier-Millette</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/elaine-despres" hreflang="fr">Elaine Després</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/pierre-gabriel-dumoulin" hreflang="fr">Pierre Gabriel Dumoulin</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/eve-lemieux-cloutier" hreflang="fr">Eve Lemieux-Cloutier</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/michele-barcena-sougavinski" hreflang="fr">Michèle Barcena-Sougavinski</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/claudie-letourneau" hreflang="fr">Claudie Létourneau</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/oceane-roberge" hreflang="fr">Océane Roberge</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/william-pepin" hreflang="fr">William Pépin</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/irma-bouchard" hreflang="fr">Irma Bouchard</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/aude-meunier-rochon" hreflang="fr">Aude Meunier-Rochon</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/alicia-chabot" hreflang="fr">Alicia Chabot</a></div> </div> </div> Fri, 10 Jun 2022 19:04:53 +0000 Marie-Ève Muller 416 at https://lqm.uqam.ca Des pages d’antan sur nos écrans: les défis de la création de la Bibliothèque mobile de littérature québécoise https://lqm.uqam.ca/fr/billet/bibliotheque-mobile-de-litterature-quebecoise-creation-technique <span>Des pages d’antan sur nos écrans: les défis de la création de la Bibliothèque mobile de littérature québécoise</span> <div class="field field--name-field-auteur field--type-string field--label-inline"> <div class="field--label">Auteur</div> <div class="field--items"> <div class="field--item">Aude Meunier-Rochon</div> </div> </div> <span><span lang="" about="/fr/user/67" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">Aude Meunier-Rochon</span></span> <span>Jeu 28/10/2021 - 13:48</span> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/styles/image_billet/public/2021-10/Capture%20CLQ%20-%203.jpg?itok=EJedfbVy" width="1140" height="370" alt="La plateforme de travail CLQ avec une colonne à gauche dans lequel il faut écrire le texte et une colonne à droite qui montre un aperçu du résultat sur la liseuse web" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p>Le projet <a href="https://bibliotheque-mobile.quebec/">Bibliothèque mobile de littérature québécoise</a>, commencé en 2019, rend disponibles au grand public des versions numériques validées d’œuvres du corpus littéraire québécois qui appartiennent au domaine public. La parution d’un <a href="https://lqm.uqam.ca/fr/billet/edition-numerique-de-classiques-de-la-litterature-quebecoise">premier article</a> en août 2019 expliquait notre façon de travailler au tout début de cette aventure et témoignait des choix éditoriaux que nous avions faits. Depuis, <a href="https://lqm.uqam.ca/fr/actualite/bibliotheque-mobile-de-la-litterature-quebecoise-une-plateforme-web-pour-enseigner-les">la Bibliothèque a officiellement été lancée</a> et nous profitons de cette occasion pour mettre en lumière les démarches et les aspects techniques qui nous ont permis de présenter notre liseuse web au grand public.</p> <h2>Des outils de travail sur mesure</h2> <p>Pour ce chantier, nous travaillions avec une plateforme d’édition montée par notre équipe technique composée de Dave Létourneau et de Guillaume Villeneuve : la plateforme Classiques de la littérature québécoise (CLQ) qui permettait de structurer et de mettre en forme le texte brut à partir de la syntaxe Markdown (un langage de balisage léger).</p> <p>Une version 2.0 a été développée par cette même équipe technique et ce changement a permis un travail plus rapide, efficace et intuitif. Les avantages techniques de la seconde mouture étaient incontestables : elle offrait un affichage en deux colonnes, une dans laquelle nous travaillions le texte, puis l’autre qui montrait un aperçu de la mise en forme finale, telle qu’elle serait présentée aux lecteur·ices de la Bibliothèque mobile de littérature québécoise.</p> <p>Pour faire la mise en forme du texte, des outils étaient mis à notre disposition comme dans un éditeur de texte conventionnel — si nous pouvions sélectionner ces options pour mettre certains caractères en gras ou en italique, nous travaillions aussi avec des lignes de code HTML ou des balises Markdown pour plus de précision et de fiabilité.</p> <p>Par exemple, dans le <a href="https://bibliotheque-mobile.quebec/dessaulles-journal"><em>Journal</em> d’Henriette Dessaulles</a>, seules les dernières lettres de certains mots étaient en italique et le code Markdown évitait de commettre des erreurs lors de la sélection des caractères.</p> <p>Une fonctionnalité ajoutée à cette deuxième version de CLQ a été particulièrement utile, par exemple pour <em>Journal</em>, qui est divisé en carnets, en années, en mois et en jours. Le travail d’édition demandait de structurer le texte selon les sections et les parties du texte original. Un carnet, par exemple, pouvait contenir plusieurs années qui, elles-mêmes, contenaient plusieurs mois et entrées journalières. Pour rendre la navigation dans le texte plus simple pour les lecteur·ices, nous avons reproduit sa hiérarchie dans une table des matières apparaissant dans la Bibliothèque mobile.</p> <h2>Du papier à l’écran : entre fidélité et nouveauté</h2> <p>Il était primordial pour nous de conserver, autant que possible, la mise en page du texte original malgré la transposition d’un support papier à un support numérique. Le défi était grand : la taille des écrans utilisés pour la lecture pouvait varier, donc reproduire fidèlement la disposition du texte original était complexe. Pour y arriver, nous avons utilisé différentes techniques telles que l’insertion de lignes de code HTML pour recréer les pages laissées blanches et pour créer des espacements verticaux (&lt;div class="v-spacer" style="height:8rem"&gt;&lt;/div&gt;) et horizontaux (&lt;span style="display:inline-block;width:14.5rem;max-width:40vw;"&gt;&lt;/span&gt;) qui étaient proportionnés à la taille de l’écran. Dans les textes de poésie, comme <a href="https://bibliotheque-mobile.quebec/saint-denys-garneau-regards-et-jeux-dans-lespace"><em>Regards et jeux dans l’espace</em></a> d’Hector de Saint-Denys Garneau, certains vers sont séparés par des espacements verticaux et horizontaux spécifiques et ces blancs participent à la signification des poèmes et du recueil. Il était donc primordial pour nous de reproduire ces arrangements typographiques afin de ne pas bousculer la lecture qu’on puisse faire des textes, et ce, qu’on le consulte sur un téléphone portable ou un écran d’ordinateur.</p> <h2>Ajuster le code</h2> <p>Une fonction particulièrement intéressante de notre éditeur web était le téléchargement des textes en format HTML. Cette version des fichiers nous permettait de jouer dans le code source qui gère l’affichage du texte à l’écran. Ainsi, si un problème survenait dans l’affichage et que notre plateforme d’édition n’était pas équipée des outils nécessaires pour rendre une mise en forme atypique, il était aisé de faire les modifications nécessaires au code HTML lui-même. Cette fonction a été très utile lors du formatage final des textes, puisque le volume des fichiers sur lesquels nous travaillions rendait les modifications lentes et difficiles. Nous avions dû séparer certains textes en parties plus courtes afin d’optimiser la vitesse de performance de notre outil. Au moment de la mise en ligne, il a fallu les réassembler. La manipulation des textes au format HTML nous assurait la plus grande rigueur dans ces opérations.</p> <p>Par ailleurs, alors que nous arrivions à la fin du chantier, nous avons remarqué un problème d’affichage des titres de certaines sections : il était impossible de cliquer sur eux dans la table des matières. La plateforme d’édition était équipée des fonctionnalités nécessaires pour créer et titrer de nouvelles sections, mais elle ne l’était pas pour modifier le détail de la table des matières et assurer la navigation par clics sur le titre des sections. Heureusement, par le code HTML, nous pouvions faire les ajustements nécessaires. En plus de notre plateforme d’édition web, nous avons utilisé <em>Brackets</em>, un éditeur en code ouvert (<em>open source</em>), qui nous a permis d’intervenir directement dans le code.</p> <h2>Les alentours du texte</h2> <p>Finalement, un grand travail paratextuel a été effectué avant le lancement officiel de la Bibliothèque mobile. Chaque œuvre est accompagnée d’une description, d’un choix d’études et de notes sur l’édition qui détaillent le travail et les choix éditoriaux opérés par l’équipe de Littérature québécoise mobile — pôle Québec. La conception de chacun de ces onglets a demandé de réaliser une recherche minutieuse (plusieurs spécialistes ont été mis à profit à cet égard), en plus de garder une trace constante des décisions éditoriales prises à toutes les étapes de la mise en forme des textes et du site web. Par souci d’uniformité, nous avons développé un gabarit standard, reproductible d’œuvre en œuvre.</p> <p>Chaque texte de présentation est accompagné d’une image représentant la page couverture ou la page d’introduction du livre qui a servi de référence à l’établissement de notre édition, ce qui a imposé un léger défi technique : comment pouvions-nous trouver des photos ou des numérisations de bonne qualité de livres si vieux ? Nous avons consulté les collections de plusieurs organismes publics et privés qui avaient eux-mêmes conservé des photos de l’édition originale des livres.</p> <p>Afin que nos éditions soient facilement identifiables et différenciables des autres, nous avons fait des demandes pour obtenir un DOI (<em>Digital Object Identifier</em>) et un ISBN (<em>International Standard Book Number</em>) uniques à chacune des œuvres. Par ailleurs, l’ajout des neuf titres de la Bibliothèque mobile au catalogue partagé des bibliothèques universitaires et nationales (supporté par OCLC) permet d’accéder aisément aux titres à travers le monde, avec des notices bibliographiques détaillées. Pour le reste, un travail consciencieux de métadonnées s’arrime à la magie des moteurs de recherche et au référencement sur les pages Wikipédia pertinentes pour faciliter leur découverte par toute personne curieuse d’accéder à ces titres classiques de la littérature québécoise.  </p> <p>La mise en ligne de la Bibliothèque mobile de littérature québécoise nous a permis d’apprivoiser les différentes facettes de l’édition en nous forçant à nous interroger sur l’actualisation et même l’innovation de la démarche éditoriale de textes anciens. Nous avons donc joué avec les mises en forme, les polices et les gestes de navigation avant de choisir la forme actuelle de la liseuse web que nous croyons être la plus appropriée pour favoriser la disponibilité et la visibilité du canon littéraire grâce à des éditions de qualité.</p> <h2>Les étapes : de la lecture des textes au lancement de la liseuse web</h2> <p>Sélection du texte de base (édition établie par la Bibliothèque du Nouveau Monde ou dernière version éditée du vivant de l’auteur·ice), établissement du texte dans un traitement de texte, avec corrections et prise de notes sur des éléments problématiques (ex. : graphie de « collége » au lieu de « collège »);</p> <ol> <li>Établissement d’un protocole de travail pour l’intégration des textes dans la première version de notre outil de travail, CLQ;</li> <li>Intégration des premiers chapitres de quelques textes dans CLQ;</li> <li>Discussion à propos des choix éditoriaux</li> <li>Révision des premiers chapitres à la lumière des choix éditoriaux précédents;</li> <li>Intégration des derniers chapitres des textes amorcés;</li> <li>Établissement de la deuxième version de CLQ;</li> <li>Intégration des derniers textes du corpus dans CLQ;</li> <li>Rédaction des sections « Description » et « Notes sur l’édition »;</li> <li>Recherche et sélection des images accompagnant le texte;</li> <li>Intégration des textes, de leur description, des notes sur l’édition et des choix d’études à la liseuse web;</li> <li>Travail dans CLQ et dans <em>Brackets</em> pour régler les problèmes techniques;</li> <li>Révision générale du travail et du résultat sur le site de Bibliothèque mobile de littérature québécoise;</li> <li>Lancement de la plateforme.</li> </ol> <p>Tout au long du travail, nous avons compilé une liste des problèmes rencontrés et avons ajusté notre procédurier selon les directives techniques nécessaires pour régler ces problèmes. Il en va de même pour les discussions à propos des choix éditoriaux qui ont eu lieu tout au long de notre démarche.</p> <p>Pour en savoir plus sur les choix éditoriaux : <a href="https://lqm.uqam.ca/fr/billet/edition-numerique-de-classiques-de-la-litterature-quebecoise">Édition numérique de classiques de la littérature québécoise</a> </p> <p>Pour consulter les textes : <a href="https://bibliotheque-mobile.quebec/">https://bibliotheque-mobile.quebec/</a></p> <p class="MsoNormal" style="text-align:justify;text-indent:0cm;line-height:115%;&#10;tab-stops:13.0cm"><u><span style="font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:&quot;Times New Roman&quot;,serif"><p></p></span></u></p> <p class="MsoNormal" style="text-align:justify;text-indent:0cm;line-height:115%;&#10;tab-stops:13.0cm"><u><span style="font-size:12.0pt;line-height:115%;font-family:&quot;Times New Roman&quot;,serif"><p></p></span></u></p> </div> <div class="field field--name-field-date-billet field--type-datetime field--label-inline"> <div class="field--label">Date de publication</div> <div class="field--item"><time datetime="2021-10-26T12:00:00Z">2021-10-26</time> </div> </div> <div class="field field--name-field-chantier-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Chantier(s) lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/projet/bibliotheque-mobile-de-litterature-quebecoise" hreflang="fr">Bibliothèque mobile de littérature québécoise</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-membre-equipe-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Membre(s) de l&#039;équipe lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/rene-audet" hreflang="fr">René Audet</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/aude-meunier-rochon" hreflang="fr">Aude Meunier-Rochon</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/melodie-simard-houde" hreflang="fr">Mélodie Simard-Houde</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/charles-antoine-fugere" hreflang="fr">Charles-Antoine Fugère</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-actualite-liee field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Actualité(s) liée(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/actualite/bibliotheque-mobile-de-la-litterature-quebecoise-une-plateforme-web-pour-enseigner-les" hreflang="fr">Bibliothèque mobile de la littérature québécoise : une plateforme web pour enseigner les œuvres classiques du corpus littéraire québécois</a></div> </div> </div> Thu, 28 Oct 2021 17:48:38 +0000 Aude Meunier-Rochon 319 at https://lqm.uqam.ca Guide pratique pour enregistrement vidéo ou audio à la maison https://lqm.uqam.ca/fr/billet/guide-pratique-pour-enregistrement-video-ou-audio-la-maison <span>Guide pratique pour enregistrement vidéo ou audio à la maison</span> <div class="field field--name-field-auteur field--type-string field--label-inline"> <div class="field--label">Auteur</div> <div class="field--items"> <div class="field--item">Charlotte Biron</div> <div class="field--item">Benoit Bordeleau</div> <div class="field--item">Sarah Grenier-Millette</div> </div> </div> <span><span lang="" about="/fr/user/70" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">Charlotte Biron</span></span> <span>Jeu 25/03/2021 - 12:39</span> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/styles/image_billet/public/2021-03/Guideenregistrement.jpg?itok=-S3DyYr_" width="1140" height="370" alt="Logo de Littérature québécoise mobile (en mode télétravail): Littérature québécoise maison." typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p><strong>Recommandations pour la vidéo</strong> :</p> <ol> <li>Dans la mesure du possible, positionnez la caméra à la hauteur de vos yeux;</li> <li>Assurez-vous d’avoir un éclairage suffisant pour éviter la pixellisation de l’image. La source lumineuse devrait se situer, idéalement, devant vous. Évitez un éclairage qui soit placé derrière vous (contre-jour) ou qui soit directement au-dessus de votre tête (ombres dramatiques sur le visage);</li> <li>Privilégiez un arrière-plan simple et un endroit rangé pour limiter les distractions visuelles;</li> <li>Laissez vos mains sur vos genoux ou sur votre bureau pour ne pas trop gesticuler;</li> <li>Choisissez une chaise confortable où vous serez stable (évitez de tourner sur votre siège).</li> </ol> <p><strong>Recommandations pour l’audio</strong> :</p> <ol> <li>Participez à la rencontre avec vos écouteurs pour éviter un retour de son;</li> <li>Si cela est possible pour vous, utilisez un micro externe (autre que le micro de votre ordinateur) et assurez-vous de le tenir assez près de votre bouche durant l’enregistrement;</li> <li>Évitez les accessoires (foulard, boucles d’oreilles ou autres) qui pourraient frotter contre le micro externe.</li> <li>L’utilisation d’un micro Bluetooth est à proscrire;</li> <li>Installez-vous dans une petite pièce pour éviter l’effet de réverbération. Meubles, couvertures et autres tissus présents dans la pièce limiteront la réverbération. Si possible, évitez les pièces vides!</li> <li>Si vous n'avez pas à être filmé·e lors de votre activité, utilisez votre garde-robe comme cabine d’enregistrement (il s’agit d’une méthode éprouvée);</li> <li>Pour le bien de la captation, évitez au maximum les bruits inutiles (tapotements des doigts sur la table, frottement de feuilles, clics de crayons mécaniques, etc.);</li> <li>Essayez de faire en sorte qu’une seule personne parle à la fois et si c’est possible mettez en sourdine votre micro lorsque vous ne parlez pas;</li> <li>Nommez les participant·e·s à qui vous donnez la parole au cours de l’enregistrement pour faciliter l’écoute de la conversation pour les auditeur·ice·s;</li> <li>N’hésitez pas à vous reprendre si vous bafouillez si vous souhaitez reformuler une idée ou si un bruit vous a interrompu·e. Le tout pourra être repris au montage.</li> </ol> </div> <div class="field field--name-field-date-billet field--type-datetime field--label-inline"> <div class="field--label">Date de publication</div> <div class="field--item"><time datetime="2021-03-25T12:00:00Z">2021-03-25</time> </div> </div> <div class="field field--name-field-fichier field--type-file field--label-above"> <div class="field--label">Fichier(s) joint(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><span class="file file--mime-application-pdf file--application-pdf icon-before"><span class="file-icon"><span class="icon glyphicon glyphicon-file text-primary" aria-hidden="true"></span></span><span class="file-link"><a href="https://lqm.uqam.ca/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/2021-03/LQM%20-%20guide_enregistrement_maison_0.pdf" type="application/pdf; length=74215" title="Open fichier in new window" target="_blank" data-toggle="tooltip" data-placement="bottom">Téléchargez le guide d'enregistrement maison!</a></span><span class="file-size">72.48 Ko</span></span></div> </div> </div> Thu, 25 Mar 2021 16:39:59 +0000 Charlotte Biron 243 at https://lqm.uqam.ca Parution: Fictions du numériques (Revue Captures, novembre 2020) https://lqm.uqam.ca/fr/billet/parution-fictions-du-numeriques-revue-captures-novembre-2020 <span>Parution: Fictions du numériques (Revue Captures, novembre 2020)</span> <span><span lang="" about="/fr/user/3" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">Sarah Grenier</span></span> <span>mer 13/01/2021 - 14:38</span> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/styles/image_billet/public/2021-01/Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%2C%20le%202021-01-13%20a%CC%80%2014.39.24.png?itok=aRGBXL13" width="1140" height="370" alt="" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p>La revue Captures a fait paraître en novembre 2020 un dossier dirigé par Sylvain David, Sophie Marcotte et Michaël Trahan, intitulé «Fictions du numérique. Représentations d’Internet et des réseaux sociaux dans le roman contemporain».</p> <p>Plusieurs cochercheuses et cochercheurs de Littérature mobile ont participé à ce numéro, dont Bertrand Gervais, Mélodie Simard-Houde, Sophie Marcotte, Michaël Trahan, Gabriel Tremblay-Gaudette, Benoit Bordeleau et René Audet.</p> <p>Le numéro est disponible sur le <a href="http://revuecaptures.org/publication/volume-5-num%C3%A9ro-2">site de la Revue Captures</a>.</p> </div> <div class="field field--name-field-date-billet field--type-datetime field--label-inline"> <div class="field--label">Date de publication</div> <div class="field--item"><time datetime="2020-11-30T12:00:00Z">2020-11-30</time> </div> </div> <div class="field field--name-field-lien field--type-link field--label-inline"> <div class="field--label">URL</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="http://revuecaptures.org/publication/volume-5-num%C3%A9ro-2">http://revuecaptures.org/publication/volume-5-num%C3%A9ro-2</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-chantier-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Chantier(s) lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/projet/microhistoire-des-pratiques-litteraires-en-contexte-numerique" hreflang="fr">Microhistoire des pratiques littéraires en contexte numérique</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-membre-equipe-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Membre(s) de l&#039;équipe lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/sophie-marcotte" hreflang="fr">Sophie Marcotte</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/michael-trahan" hreflang="fr">Michaël Trahan</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/bertrand-gervais" hreflang="fr">Bertrand Gervais</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/melodie-simard-houde" hreflang="fr">Mélodie Simard-Houde</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/gabriel-tremblay-gaudette" hreflang="fr">Gabriel Tremblay-Gaudette</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/benoit-bordeleau" hreflang="fr">Benoit Bordeleau</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/rene-audet" hreflang="fr">René Audet</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-partenaire-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Partenaire(s) lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/partenaire/figura-le-centre-de-recherche-sur-le-texte-et-limaginaire-uqam" hreflang="fr">Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire (UQAM)</a></div> </div> </div> Wed, 13 Jan 2021 19:38:24 +0000 Sarah Grenier 191 at https://lqm.uqam.ca Parution: Attention à la marche! Mind the Gap! ELO 2018 https://lqm.uqam.ca/fr/billet/parution-attention-la-marche-mind-gap-elo-2018 <span>Parution: Attention à la marche! Mind the Gap! ELO 2018</span> <span><span lang="" about="/fr/user/3" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">Sarah Grenier</span></span> <span>lun 14/12/2020 - 10:34</span> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/styles/image_billet/public/2020-12/Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%2C%20le%202020-11-25%20a%CC%80%2009.19.06.png?itok=_fGIYkiC" width="1140" height="370" alt="" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p><strong>L’ouvrage <em>Attention à la marche! Penser la littérature électronique en culture numérique</em> paraît le 16 novembre 2020</strong> aux Presses de l’Écureuil. Les versions liseuse, MOBI, PDF et iPad sont accessibles sur le site NT2 <a href="http://nt2.uqam.ca/fr/pages/elo-2018">ici</a>.</p> <p><em>Attention à la marche!</em>, les actes de colloque issues du congrès de l’Electronic Literature Organization tenu à Montréal en 2018, entend questionner de façon explicite la place de la littérature électronique dans la culture numérique. Quelle est la nature de la relation entre les deux? Comment une forme déjà vieille de cinquante ans parvient-elle à rester pertinente dans un environnement culturel fortement marqué par le numérique? Comment une pratique d’avant-garde développée en culture du livre réussit-elle à s’adapter aux principes d’une culture de l’écran? Comment prendre en compte les technologies mobiles, de plus en plus présentes au quotidien, dans leur impact sur les habitudes d’écriture et de lecture, et investiguer la dimension politique du numérique, dans ses liens à l’art, à la littérature et à la culture?</p> <p>Sous la direction de Bertrand Gervais et Sophie Marcotte</p> <p>Ont participé à l'ouvrage:</p> <p>Ana Albuquerque e Aguilar • Alice Atsuko Matsuda • Sofian Audry • Abraham Avnisan • John F. Barber • Simon Biggs • Jim Bizzocchi • Kyle Booten • Amaranth Borsuk • Serge Bouchardon • Boris du Boullay • Alejandro Brianza • Andréa Catrópa • John Cayley • Françoise Chambefort • Sarah Ciston • Christophe Collard • Gabriella Colombo Machado • Cristiane Costa • Sylvain David • Astrid Ensslin • Christopher Funkhouser • Bertrand Gervais • María Goicoechea • Anaïs Guilet • Leah Henrickson • Kedrick James • Roman Kalinovski • Andrew Klobucar • Michel Lefebvre • Ana Maria Machado • Cecília Magalhães • Sophie Marcotte • Vinicius Marquet • Reese Muntean • Verónica Paula Gómez • Ernesto Peña • Manuel Portela • Gilbertto Prado • Eva Quintas • Jessica Rodríguez • Rolando Rodríguez • Jon Saklofske • Paulo Silva Pereira • Alan Sondheim • Yuya Takeda • Melinda White</p> </div> <div class="field field--name-field-date-billet field--type-datetime field--label-inline"> <div class="field--label">Date de publication</div> <div class="field--item"><time datetime="2020-12-14T12:00:00Z">2020-12-14</time> </div> </div> <div class="field field--name-field-fichier field--type-file field--label-above"> <div class="field--label">Fichier(s) joint(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><span class="file file--mime-application-pdf file--application-pdf icon-before"><span class="file-icon"><span class="icon glyphicon glyphicon-file text-primary" aria-hidden="true"></span></span><span class="file-link"><a href="https://lqm.uqam.ca/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/2020-12/communique_-_attention_a_la_marche_mind_the_gap_elo_2018.pdf" type="application/pdf; length=368538" title="Open fichier in new window" target="_blank" data-toggle="tooltip" data-placement="bottom">Communiqué</a></span><span class="file-size">359.9 Ko</span></span></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-lien field--type-link field--label-inline"> <div class="field--label">URL</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="http://nt2.uqam.ca/fr/actualites/parution-attention-la-marche-mind-gap-elo-2018">http://nt2.uqam.ca/fr/actualites/parution-attention-la-marche-mind-gap-elo-2018</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-chantier-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Chantier(s) lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/projet/microhistoire-des-pratiques-litteraires-en-contexte-numerique" hreflang="fr">Microhistoire des pratiques littéraires en contexte numérique</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-membre-equipe-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Membre(s) de l&#039;équipe lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/bertrand-gervais" hreflang="fr">Bertrand Gervais</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/sophie-marcotte" hreflang="fr">Sophie Marcotte</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/anais-guilet" hreflang="fr">Anaïs Guilet</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-partenaire-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Partenaire(s) lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/partenaire/laboratoire-nt2" hreflang="fr">Laboratoire NT2</a></div> </div> </div> Mon, 14 Dec 2020 15:34:32 +0000 Sarah Grenier 186 at https://lqm.uqam.ca Mise en ligne de l'expo virtuelle de Particules 2020 sur le Musée en quarantaine (Musée d'art de Joliette) https://lqm.uqam.ca/fr/billet/mise-en-ligne-de-lexpo-virtuelle-de-particules-2020-sur-le-musee-en-quarantaine-musee-dart <span>Mise en ligne de l&#039;expo virtuelle de Particules 2020 sur le Musée en quarantaine (Musée d&#039;art de Joliette)</span> <span><span lang="" about="/fr/user/3" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">Sarah Grenier</span></span> <span>lun 23/11/2020 - 13:04</span> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/styles/image_billet/public/2020-11/Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%2C%20le%202020-11-23%20a%CC%80%2013.05.25.png?itok=kCVnZVOd" width="1140" height="370" alt="Capture d&#039;écran de l&#039;expo Particules 2020" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p>Suite à l'activité <em>Particules - Correspondances inattendues</em> du 22 octobre 2020, le Musée d’art de Joliette a conçu une exposition virtuelle à partir de contributions issues de l'activité. L'activité <em>Particules - Correspondances inattendues </em>était organisée par Culture pour tous et Littérature québécoise mobile avec la collaboration du Mouvement Art Mobile, dans le cadre des Journées de la culture.</p> <p>L'exposition présente les contributions poétiques et visuelles de @FelixAnt_All, @nt2bert, @LandryDiane5, @beteferoce, @samuel_i_m, @Momentpartiel, @jessdesica, @clpeloquin, @ysoboy, @LyneRoy_corr, @fre_dub, @pagemonique3, @ElgatitoColorao, @AudreyWay, @catlap78, @ChloRobitaille1, @PhilippeGingra3, @Lucktally, et @LoraineCahun.</p> <p>Vous pouvez consultez l'exposition virtuelle ici : <a href="https://www.museeenquarantaine.com/particules-correspondances">https://www.museeenquarantaine.com/particules-correspondances</a></p> </div> <div class="field field--name-field-date-billet field--type-datetime field--label-inline"> <div class="field--label">Date de publication</div> <div class="field--item"><time datetime="2020-11-23T12:00:00Z">2020-11-23</time> </div> </div> <div class="field field--name-field-lien field--type-link field--label-inline"> <div class="field--label">URL</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="https://www.museeenquarantaine.com/particules-correspondances">https://www.museeenquarantaine.com/particules-correspondances</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-membre-equipe-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Membre(s) de l&#039;équipe lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/yan-st-onge" hreflang="fr">Yan St-Onge</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/bertrand-gervais" hreflang="fr">Bertrand Gervais</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/frederique-dube" hreflang="fr">Frédérique Dubé</a></div> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/benoit-bordeleau" hreflang="fr">Benoit Bordeleau</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-partenaire-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Partenaire(s) lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/partenaire/culture-pour-tous" hreflang="fr">Culture pour tous</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-actualite-liee field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Actualité(s) liée(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/actualite/particules-correspondances-inattendues-0" hreflang="fr">Particules - Correspondances inattendues</a></div> </div> </div> Mon, 23 Nov 2020 18:04:15 +0000 Sarah Grenier 178 at https://lqm.uqam.ca Un article signé par Enrico Agostini Marchese dans le dernier numéro du cahier Marges, dirigé par Gilles Bonnet. https://lqm.uqam.ca/fr/billet/un-article-signe-par-enrico-agostini-marchese-dans-le-dernier-numero-du-cahier-marges-dirige <span>Un article signé par Enrico Agostini Marchese dans le dernier numéro du cahier Marges, dirigé par Gilles Bonnet.</span> <div class="field field--name-field-auteur field--type-string field--label-inline"> <div class="field--label">Auteur</div> <div class="field--items"> <div class="field--item">Sarah Grenier-Millette</div> </div> </div> <span><span lang="" about="/fr/user/3" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">Sarah Grenier</span></span> <span>lun 23/11/2020 - 12:35</span> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field--item"> <img src="/sites/lqm.aegir8.uqam.ca/files/styles/image_billet/public/2020-11/couverture_marge_2_0.jpg?itok=lJp-rLzd" width="1140" height="370" alt="" typeof="foaf:Image" class="img-responsive" /> </div> <div class="field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field--item"><p>En octobre dernier est paru le dernier numéro des Nouveaux Cahiers de marge, préparé sous la direction de Gilles Bonnet et de Jérôme Thélot, numéro intitulé «Input Pictura Poesis. Littérature et photographie numérique(s)».</p> <p>Enrico Agostini Marchese, adjoint de recherche LQM à l'Université de Montréal, y signe un article intitulé «Écrire l’espace: dynamiques d’imbrication performative de la photographie dans la littérature numérique».</p> </div> <div class="field field--name-field-date-billet field--type-datetime field--label-inline"> <div class="field--label">Date de publication</div> <div class="field--item"><time datetime="2020-11-23T12:00:00Z">2020-11-23</time> </div> </div> <div class="field field--name-field-lien field--type-link field--label-inline"> <div class="field--label">URL</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="https://publications-prairial.fr/marge/index.php?id=323">https://publications-prairial.fr/marge/index.php?id=323</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-chantier-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Chantier(s) lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/projet/microhistoire-des-pratiques-litteraires-en-contexte-numerique" hreflang="fr">Microhistoire des pratiques littéraires en contexte numérique</a></div> </div> </div> <div class="field field--name-field-membre-equipe-lie field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field--label">Membre(s) de l&#039;équipe lié(s)</div> <div class="field--items"> <div class="field--item"><a href="/fr/membre/enrico-agostini-marchese" hreflang="fr">Enrico Agostini Marchese</a></div> </div> </div> Mon, 23 Nov 2020 17:35:59 +0000 Sarah Grenier 176 at https://lqm.uqam.ca