Microhistoire des pratiques littéraires en contexte numérique

Ce projet vise à établir une microhistoire des pratiques littéraires au Québec en contexte numérique. Cette microhistoire, qui procède à une réduction d’échelle afin d’examiner à la loupe un phénomène, sera orientée vers les liens de communauté qui se tissent entre les individus lors d’événements, de soirées, de lectures de textes, de tout ce qui fait de la littérature une expérience vivante. Comment se vit et se pratique la littérature à l’époque des réseaux sociaux et du passage à une culture de l’écran? Le web 2.0 favorise le développement de communautés d’intérêts, souples, à grande variabilité, non pérennes. Et ces communautés sont au cœur du renouvellement de l’expérience littéraire. Le travail de constitution de la base de données que permet de faire, in situ, l’application Opuscules, dans ses diverses déclinaisons, ainsi que le projet de Patrimoine littéraire numérique donne accès à une masse d’informations sur une communauté en action.

Actualités liées