« Impact environnemental du livre au Québec : études, enjeux, pistes », un rapport pour aider l’écosystème du livre à revoir son empreinte carbone

« Impact environnemental du livre au Québec : études, enjeux, pistes », un rapport pour aider l’écosystème du livre à revoir son empreinte carbone

Québec, le 22 avril 2024 — En ce jour de la Terre 2024, l’équipe du Laboratoire Ex situ – Littérature québécoise mobile de l’Université Laval rend public le rapport « Impact environnemental du livre au Québec : études, enjeux, pistes ». L’urgence climatique actuelle pousse plusieurs industries à revoir leurs modes d’opération pour tendre vers des pratiques écologiquement plus responsables et durables. L’écosystème éditorial, au Québec comme ailleurs, n’y échappe pas. Le milieu se questionne sur les impacts environnementaux des diverses activités liées à la production du livre et cherche à améliorer les pratiques. Le professeur René Audet, spécialiste des questions éditoriales, et son équipe ont voulu offrir avec « Impact environnemental du livre au Québec : études, enjeux, pistes » une revue de la littérature existante sur les défis actuels et futurs entourant l’amélioration des pratiques de production d’un livre en termes d’empreinte environnementale. Afin de mieux arrimer ce document avec la réalité du Québec, des témoignages ont été récoltés auprès d’acteurs et d’actrices du milieu éditorial principalement québécois. Ces entrevues ont visé à mieux identifier le positionnement et les pistes de réflexion de ces personnes représentant divers volets de la production et de la distribution du livre. Finalement, le rapport met en lumière les recommandations colligées à travers les sources et les entretiens touchant autant des aspects techniques que plus fondamentaux. Vous pouvez consulter le rapport à cette adresse : https://ex-situ.info/projets/impact/

 

À propos du projet « Littérature québécoise mobile » – Financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), le projet de recherche en partenariat « Littérature québécoise mobile » est dirigé par Bertrand Gervais et son pôle à l’Université Laval est placé sous la responsabilité de René Audet. Ce projet vise la mise en relation des divers agents du milieu littéraire en vue d’un approfondissement du savoir-faire et d’une prise en charge des outils numériques. 

À propos du Laboratoire Ex situ – Le Laboratoire Ex situ est une unité de recherche et de services sous la direction de René Audet, professeur titulaire en littérature contemporaine et culture numérique à l’Université Laval. Il a pour principal mandat la recherche et l’expérimentation de moyens de diffusion en sciences humaines, notamment en édition numérique, en plus d’accompagner et de soutenir la recherche en études littéraires, dans le champ de la littérature contemporaine et des études québécoises.

 

Renseignements 

Marie-Ève Muller, coordonnatrice Littérature québécoise mobile (pôle Québec)
lqm.quebec@gmail.com, 418 717-6061

 

Date de publication